<< Retour aux projets
Environnement

Salvemu l'ape : plan sauvetage des abeilles

Objectif :

Mettre à disposition gratuitement des graines de trèfle. Lutter contre le frelon asiatique qui tue les abeilles en distribuant gratuitement des "pièges à frelons" .

Localisation du projet :

Bastia

Description du projet :

« Quand les abeilles meurent, toute la planète meurt » le déclin des abeilles est avéré. Les abeilles polonisent 80% des plantes à fleurs, elles sont indispensables à l’équilibre de notre écosystème. Par exemple, sans abeilles, la culture des fruits et légumes serait impossible. Ainsi en regardant ce qu'il se faisait ailleurs, nous avons pensé à agir à notre niveau pour la survie des abeilles. Les abeilles se réfugient de plus en plus en ville, fuyant les pesticides des campagnes. Nous nous devons d'être conscients des enjeux liés à la préservation de l’environnement et de la pollinisation. Le projet s'articule autour de deux axes : 



- Mettre à disposition gratuitement des graines de trèfle. Semis dans les lieux publics : espaces verts, jardins partagés, terrasse des bâtiments publics et dans les écoles.



- La lutte contre le frelon asiatique en distribuant gratuitement des "pièges à frelons" aux citoyens bastiais qui disposent de terrasses et/ou de jardins.



Pourquoi les graines de trèfle ? Le trèfle est particulièrement intéressant pour les abeilles car il est riche en pollen et en nectar et qu’il est en fleur pendant toute la saison estivale. Il est aussi très facile à cultiver que ce soit dans un coin de jardin, dans une jardinière sur votre balcon ou dans une cour d’école. Le trèfle attire notamment les abeilles solitaires, espèces plus résistantes et complémentaires des abeilles domestiques. Pourquoi le frelon asiatique ? Nous sommes face à une espèce invasive dangereuse pour les abeilles et de nombreux insectes pollinisateurs. Si on se contente de détruire les quelques nids repérés par hasard, c’est exposer la population à des quantités d’insecticides utilisés très haut dans les arbres et accepter les dégâts causés par des milliers de frelons restés en activité. La meilleure chose à faire est de piéger le maximum de reines fondatrices au printemps. En début d’automne, le piégeage permet également de capturer un grand nombre de frelons asiatiques, parmi lesquels se trouvent de nombreuses reines qui s’apprêtent à hiverner. Plus il y aura de pièges en place sur la commune et moins nombreux seront présents les nids pour l’année à venir. C'est pourquoi chaque propriétaire ou locataire d’un jardin ou d'une terrasse pourra installer un piège pour réduire l’invasion de ce nuisible.

Budget du projet (€) :

15000 €

Nom de l'association :

Parolla di a ghjuventu

Projet soumis au vote
Créé il y a 30 jours